Projet Artiste de Nanjing
 

Espace de diffusion et de promotion de la langue, de la culture et de la pensée françaises, l’Alliance française de Nanjing est également un lieu d’accueil, de soutien et de valorisation des talents locaux.

A l’intérieur de notre programmation, le label Artiste de Nanjing signale les événements qui ont vocation à mettre en dialogue des créateurs et artistes chinois et français, qu’ils soient photographes, calligraphes, écrivains, peintres, musiciens, etc.

L’Alliance française de Nanjing est ainsi un lieu de rencontres interculturelles, un carrefour d’échanges, une plateforme de partages entre la Chine et la France.

Calendrier


1. Rencontre littéraire entre Philippe Forest, Lu Min et Huang Hong : Le Roman, le Réel

    Mardi 29 mars 2016

2. Dialogue artistique entre Philippe Mignon, Yao Hong et Qin Ai

    Dimanche 20 mars 2016

3. Biographie et roman: Rencontre littéraire entre Ye Zhaoyan et Pierre Assouline

   Dimanche 30 mai 2015 

4. Dialogue artistique entre Pierre Cornuel et Zhou Xiang

   Samedi 23 mai 2015

5. Printemps des poètes : Rencontres et atelier avec des poètes chinois et canadiens

   Du 13 mars au 15 mars 2015

6. Rencontre littéraire entre Bi Feiyu, Marie Nimier et JMG Le Clézio

   Dimanche 19 octobre 2014

7. Conférence: Culture chinoise en France

   Dimanche 26 octobre 2014

8. La renaissance du dragon

   Samedi 21 juin 2014

9. Dialogue artistique entre Pierre Cornuel et Zhu Yingchun

   Dimanche 25 mai 2014



Rencontre littéraire

Le Roman, le Réel


Intervenants : Philippe Forest, Lu Min

Animatrice : Huang Hong

Mardi 29 mars à 15h30

Librairie Avant-Garde




La plupart des œuvres de Philippe Forest s’inspirent de ses expériences réelles. Depuis son premier livre l’Enfant Eternel qui raconte la mort de sa fille sans aucune fiction, il ne cesse d'écrire et représenter les histoires de sa vie par le mystère inextricable du réel

Pour Lu Min, le roman lui donne « la liberté de tout essayer et le droit de faire de folles aventures ».  L’infondé du roman lui permet de résister à l’infondé de la vie…

Dans cette rencontre, les deux auteurs vont dialoguer autour du thème Le Roman, le Réel, titre d’un livre de Philippe Forest, publié en 1999.

Cette rencontre sera animée par Madame Huang Hong, professeur de littérature française au département de français de l’Université de Nanjing et traductrice des œuvres de Philippe Forest.


Philippe Forest

Né en 1962 à Paris, Philippe Forest a enseigné dans plusieurs universités de Grande Bretagne et est aujourd’hui professeur de littérature française à l’Université de Nantes. Il est un spécialiste de l’histoire des avant-gardes littéraires. Il est l’auteur de nombreux essais consacrés à la littérature et à l’art dont les plus récents ont paru aux éditions Cécile Defaut à Nantes. Il collabore en tant que critique au magazine Art Press et a été co-rédacteur en chef de La Nouvelle Revue Française. Il est surtout connu comme l’auteur de six romans publiés aux éditions Gallimard, primés en France et à l’étranger. On le considère en général comme l’un des principaux représentants de l’autofiction en France. Son oeuvre est traduite dans une dizaine de pays. Quatre de ses romans ont été traduits en chinois: L’Enfant éternel (dont une nouvelle traduction paraît en 2016 à Shanghai), Toute la nuitSarinagara et Le Chat de Schrödinger. Il est par ailleurs président de Mobilis, le pôle régional du Livre et de la Lecture dans la Région Pays de la Loire.


Lu Min

Lauréate du Prix Lu Xun, Lu Min est surtout connue pour ses œuvres Dîner pour six, Mon père sur le mur, Le viseur, Neufs sortes de tristesses,Titiller les poussières, Les abîmes du souvenir. Elle a également reçu de nombreux autres prix littéraires tels que le Prix  Zhuang Zhongwen, le Prix littéraire du Peuple, le Prix Yu Dafu, le Prix des Ecrivains chinois, le Prix biannuel des nouvelles chinoises, le Prix de La nouvelle la plus populaire de Selected Stories, le Prix de l’originalité appartenant au Prix Baihua de la Revue Mensuelle des nouvelles. Elle fait partie des « 20 Grands futurs maîtres » sélectionnés par la revue Littérature du Peuple et des 20 écrivains agés de moins de 40 ans auteurs de nouvelles chinoises de Unitas de Taiwan. Ses œuvres sont déjà traduites en français, allemand, japonais, russe, anglais, espagnol, italien, arabe, etc. Lu Min est aussi la vice-présidente de l’Association des écrivains du Jiangsu et vit actuellement à Nanjing. 


Huang Hong

Huang Hong est professeur de littérature française au département de français de l’Université de Nanjing. Elle a écrit Duras et l'Asie, l'Asie et Duras - Etudes des représentations de l'Asie dans l'œuvre et de la réception de l'œuvre en Chine (ANRT, 2007), Passage (Editions de la montagne Jaune, 2009), Rencontres littéraires (Editions du peuple de Shanghai, 2012). Dernier titre paru : La Petite musique de Marguerite Duras (Editions du peuple de Shanghai, 2014) Parmi ses nombreuses traductions parus : Le Petit PrinceLa Terre des hommes d’Antoine de Saint-Exupéry, Un peu de soleil dans l’eau froide de Françoise Sagan, Dimanche et d’autres nouvellesd’Irène Némirovsky, Sarinagara,Le Chat de Schrödinger de Philippe Forest, La Force de l’age de Simone de Beauvoir, Pour un herbier de Colette, Le Monde extérieur de Marguerite Duras, Durasde l'Herne et Marguerite Duras – L’écriture de la passion de Laetitia Cénac, Le Tambour de la pluied’Ismail Kadaré, Les Yeux de crocodilesLa valse lente de tortue de Katherine Pancol, Castor de Guerre de Danièle Sallenave...





Dialogue artistique entre Philippe Mignon, Yao Hong et Qin Ai


Dimanche 20 mars

Médiathèque de l’Alliance française de Nanjing


Lors de l’ouverture de l’exposition des œuvres de Philippe Mignon, la peintre Qin Ai et Mme YAO Hong, directrice du Département d’illustration de l’Université des Arts ont été invitées pour participer à un dialogue artistique avec l’illustrateur français. Cette rencontre été animée par Gérard Gréverand, directeur de l’Alliance française de Nanjing. Pendant cette discussion, les trois peintres ont abordé les sujets professionnels tels que « les différences entre raconter une histoire avec des mots et raconter une histoire avec des images», « la relation entre le choix de la technique utilisée et le texte à illustrer», etc. Ils ont également parlé des chefs d’œuvres et des grands maîtres qui les ont influencés, ainsi que de la composition de leur bibliothèque.




Philippe Mignon sait tout dessiner : des locomotives à vapeur, des chateaux forts, des chevaliers en armure, des loups sur la banquise, des dinosaures, des animaux sauvages ou domestiques...

A côté de ses travaux de commande pour les plus grands éditeurs français, il suit un chemin parallèle où il libère sa passion pour les illusions optiques, les labyrinthes, les anamorphoses, les curiosités graphiques, les bestiaires imaginaires qui lui donnent de belles occasions de rendre hommage aux artistes qui lui ont donné l'envie de faire ce métier.


Yao Hong, diplomée en 1982 de peinture traditionnelle chinoise du département des Beaux-Arts de l’Université des Arts de Nanjing, a été la rédactrice-correctrice de la maison d’édition jeunesse du Jiangsu. Elle a dirigé la rédaction des albums pour enfants ainsi que manuels nationaux Les Beaux-Arts et la Musique pour les écoles primaires et les collèges. En 2007, elle a commencé à travailler à l’Insitut des Beaux-arts de l’Université des Arts de Nanjing pour fonder son Département d’illustration dont elle est actuellement la directrice. Elle est également la conseillère des Beaux-Arts du Centre de recherche de l’éducation précoce de l’Insititut central des sciences de l’éducation, et la rédactrice en chef de Section Beaux-Arts des annales des diciplines élémentaires éducatives en Chine. 


Qin Ai, artiste basée à Nanjing, utilise depuis toujours les techniques de peinture Gongbi (peinture traditionnelle chinoise caractérisée par des traits fins et une attention minutieuse aux détails) afin d’élargir la dimension de la peinture traditionnelle chinoise. Ses œuvres transmettent de manière discrète des émotions solitaires à travers des variations sur l’espace.





Biographie et roman Rencontre littéraire 

entre Ye Zhaoyan et Pierre Assouline

 à l'Alliance française de Nanjing

Samedi 30 mai 2015




Ye Zhaoyan fait partie d’une illustre famille d’écrivains ; son grand-père, Ye Shengtao, fut un précurseur de la littérature chinoise contemporaine, et influença son petit-fils à ses débuts.



Dans Pour mieux connaître Pearl Buck, Ye Zhaoyan nous donne une importante biographie de Pearl Buck, écrivain américaine lauréat du Prix Nobel de littérature qui vécut presque 40 ans en Chine.

Si Les femmes courant vers la nuit est considéré comme “la plus réelle et la plus évocatrice de toutes les œuvres littéraires abordant la Révolution culturelle chinoise”, c’est à la ville de Nanjing que Ye Zhaoyan consacre la majeure partie de son travail. Vieux Nankin: reflets des scènes sur la rivière Qinhuai, Les Nankinois, La rivière Qinhuai sous la brouillasse et, bien sûr, Nankin 1937, une histoire d’amour ont tous pour thème la description et le souvenir de Nankin, à tel point que ces œuvres, dont certaines sont traduites en français, pourraient constituer comme la biographie de cette ville.

Dans les dix biographies dont il est l’auteur, Pierre Assouline raconte les histoires des autres, et en tant que romancier, il crée les biographies fictives de ses nombreux personnages.

Ses biographies les plus marquantes sont Gaston Gallimard : un demi-siècle d'édition française, qui présente la vie du fondateur des éditions Gallimard, Albert Londres: vie et mort d'un grand reporter, qui retrace le parcours complet de ce grand journaliste et écrivain français, dont le nom est devenu celui du prix récompensant les meilleurs journalistes francophones, Georges Remi dit Hergé, sur l’auteur belge des Aventures de Tintin.

Pierre Assouline est également l’auteur de nombreux romans comme La Cliente, Doublevie, Lutetia, ou Le Portrait.

Son œuvre est récompensée par de nombreux prix littéraires.




La rencontre littéraire entre Ye Zhaoyan et Pierre Assouline s’inscrit dans le programme Artiste de Nanjing de l’Alliance française de Nanjing. Espace de diffusion et de promotion de la langue, de la culture et de la pensée françaises, l’Alliance française de Nanjing est également un lieu d’accueil, de soutien et de valorisation des talents locaux.

A l’intérieur de notre programmation, le label Artiste de Nanjing signale les événements qui ont vocation à mettre en dialogue des créateurs et artistes chinois et français, qu’ils soient photographes, calligraphes, écrivains, peintres, musiciens, etc.




L’Alliance française de Nanjing est ainsi un lieu de rencontres interculturelles, un carrefour d’échanges, une plateforme de partages entre la Chine et la France.







Dialogue artistique entre Pierre Cornuel et Zhou Xiang
Au centre culturel et artistique de Baiyunting

Samedi 23 mai 2015

 



Ils proviennent des deux différents pays, mais se rencontrent dans un monde commun, celui de l’art: ils sont tous peintres, et créent tous des albums illustrés pour enfants. Le 23 mai 2015, les deux artistes nous ont présenté un dialogue artistique à propos des relations entre les auteurs et les illustrateurs, ont évoqué leurs sources d’inspirations et leurs styles de création et ont donné des conseils aux jeunes illustrateurs et éditeurs.




Pierre Cornuel est auteur, peintre, illustrateur et professeur à l’école Supérieure des Arts Modernes de Paris - ESAM Design. Avec plus de soixante-cinq livres publiés, de nombreux travaux de presse et de publicité, des créations d’affiches et de pochettes de disques, Pierre Cornuel est un artiste polymorphe. Avec la création et la publication des albums Chu Ta et Ta’o, le peintre et l’oiseau, éclats de Lune et puis Le Héros, il  réalise une incursion remarquée dans l’esprit de la peinture classique chinoise. Comme peintre, la Fédération nationale de la Culture française lui attribue le prix « Toile d’or de l’année 2012 » pour son triptyque Femmes rebelles, extrait d’une exposition à venir.





Zhou Xiang, rédacteur en chef du magazine Dongfang Wawa, auteur et rédacteur des albums illustrés célèbres dans le monde entier. Il est le premier à introduire en Chine l’art d’album, et s’applique toujours à diffuser l’idée de ce genre de publication. Il a été récompensé de plusieurs grands prix internationaux pour ses œuvres, par exemple, Guerre entre les légumes, et Marché de matin au village Lotus qui a été publié en même temps en Chine et au Japon, connu comme « meilleur commencement des albums illustrés en Chine ».




Cet événement artistique s’inscrit dans le programme Artiste de Nanjing de l’Alliance française de Nanjing. Espace de diffusion et de promotion de la langue, de la culture et de la pensée françaises, l’Alliance française de Nanjing est également un lieu d’accueil, de soutien et de valorisation des talents locaux.
A l’intérieur de notre programmation, le label Artiste de Nanjing signale les événements qui ont vocation à mettre en dialogue des créateurs et artistes chinois et français, qu’ils soient photographes, calligraphes, écrivains, peintres, musiciens, etc.

L’Alliance française de Nanjing est ainsi un lieu de rencontres interculturelles, un carrefour d’échanges, une plateforme de partage entre la Chine et la France.






Printemps des poètes
Poètes: Huang Fan, Frère Malingshu, Yu Bang, Danny Plourde, Jonathan Lamy Beaupré



1ère séance:
Vendredi 13 mars à 14h à l’Université de Nanjing
Sujet : Existence et identité des poètes à l’époque de We Media



2ème séance:
Samedi 14 mars à 14h30 à l’Alliance française de Nanjing
Sujet : Poète|Contemporain --- Dialogue et atelier

3ème séance:
Dimanche 15 mars à 14h à 50 mètres de l’entrée sud du Parc Yuhuatai
Sujet : Scènes poétiques



4ème séance:
Dimanche 15 mars à 18h30 dans la Librairie Avant-garde
Sujet : Récital poétique sino-canadien






Rencontre littéraire
BI Feiyu, Marie Nimier et JMG Le Clézio
à l'Alliance française de Nanjing
Dimanche 19 octobre 2014



C’est devant une salle comble qu’a eu lieu à l’Alliance française de Nanjing une rencontre littéraire réunissant trois personnalités du monde littéraire : Jean Marie Gustave Le Clézio, prix Nobel 2008, l’écrivain chinois Bi Feiyu, prix Lu Xun et prix Mao Dun, et Marie Nimier, prix Médicis et prix du roman de l'académie française. 


Animé par Marianne Payot, journaliste littéraire à l’Express, le dialogue a été centré sur les trois autobiographies des écrivains: l’Africain, la reine du silence et Don Quichotte au nord du Yangtze.
Les trois écrivains ont successivement évoqué, à travers la figure de leur père, la part de confession, la part de l’imaginaire et celle des faits réels, ainsi que, pour reprendre les mots de JMG Le Clézio, « la culpabilité quand nous nous révélons à nous-mêmes ».

Ils ont également parlé des conflits et des souffrances de leur enfance : la difficulté pour JMG Le Clézio de subir le caractère autoritaire d’un père britannique rigoureusement élevé selon les lois de l’éducation  anglaise, et qu’il n’a connu qu’à partir de l’age de huit ans ; la recherche de Marie Nimier, notamment à travers les échanges et les courriers de son père avec ses amis, de la personnalité de son père, écrivain célèbre mort dans un accident de voiture l’année de ses cinq ans ; les tentatives de dialogue de Bi Feyiu avec un père jugé droitier en 1957, et rendu silencieux par les tortures subies pendant la révolution culturelle. Selon l’écrivain chinois, son père « n’ouvrait la bouche que pour fumer ». Très vite, dans le rappel de ces douloureux souvenirs, le silence apparaît comme le point commun de ces trois figures paternelles. 




Comme chacun le souligne, aucun désir de vengeance ou de règlement de compte n’a présidé à l’écriture de ces autobiographies. Cependant, si JMG Le Clézio et Marie Nimier se disent « soulagés » par cet exercice, et plus libres pour la création des œuvres à venir, pour BI Feyiu, la douleur de l’enfance et le souvenir des difficultés pour écrire ce récit sont toujours présents. Il achève toutefois son propos sur une note positive en soulignant que selon lui, parler de son passé permet de mieux faire face à l’avenir.



A l’issue de la rencontre, le Professeur Xu Jun clôture les débats avec un enthousiasme communicatif. Non seulement spécialiste de littérature française et de traductologie à l’Université de Nanjing, le Professeur Xu Jun est aussi traducteur de certains des romans de JMG Le Clézio, et donc actif propagateur de son œuvre en Chine.


Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre des programmes labellisés Artiste de Nanjing mis en œuvre par l’Alliance française de Nanjing. Ces événements ont vocation à mettre en dialogue des créateurs et artistes chinois et français, qu’ils soient photographes, calligraphes, écrivains, peintres, musiciens, etc. L’Alliance française de Nanjing est ainsi un lieu de rencontres interculturelles, un carrefour d’échanges, une plateforme de partages entre la Chine et la France.




Conférence: Culture chinoise en France
à l’Alliance française de Nanjing
Dimanche 26 octobre


Depuis le début du 20ème siècle, la culture française se répand en Chine et y plonge ses racines définitivement. 
En même temps, dans le long fleuve de l’histoire, les merveilles de la culture chinoise illuminent aussi le peuple français et nourrissent la culture française. Sur cette romantique, nous pouvons trouver à tout moment la trace laissée par la culture chinoise et son empreinte se voit partout dans la vie des Français. Le Trianon de porcelaine, l’Orphelin de la Chine de Voltaire, la maison chinoise de Victor Hugo, etc., tout cela reflète l’influence extraordinaire de la culture chinoise. La France, pays historique, parsemée de l’étincelle de la culture chinoise se porte un autre visage. Quand la culture chinoise rencontre la France...
SHEN Fuyu, réalisateur, écrivain et journaliste, est également président adjoint de l’Association des écrivains de Nanjing. Correspondant du Journal de Nanjing en France, il s’est spécialisé, dans son travail de documentaristes ou de création, dans les correspondances culturelles entre la Chine et la France. 




La renaissance du dragon
à l’Alliance française de Nanjing

Samedi 21 juin 2014




Le 21 juin à 15h30, nous avons vu ensemble La Renaissance du dragon, documentaire réalisé à l’occasion du 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-françaises, qui raconte l’histoire entre les deux dragons, l’un français et l’autre chinois. Après cette projection, il y a eu un échange entre les spectateurs et le réalisateur SHEN Fuyu. Cette événement a eu lieu à l’Alliance française de Nanjing.



SHEN Fuyu, réalisateur, écrivain et journaliste, est également président adjoint de l’Association des écrivains de Nanjing. Correspondant du Journal de Nanjing en France, il s’est spécialisé, dans son travail de documentariste ou de création, dans les correspondances culturelles entre la Chine et la France. 





Cet événement s’inscrivait dans le cadre des programmes labellisés Artiste de Nanjing mis en œuvre par l’Alliance française de Nanjing. Ces événements ont vocation à mettre en dialogue des créateurs et artistes chinois et français, qu’ils soient photographes, calligraphes, écrivains, peintres, musiciens, etc. L’Alliance française de Nanjing est ainsi un lieu de rencontres interculturelles, un carrefour d’échanges, une plateforme de partages entre la Chine et la France.







Dialogue artistique entre Pierre Cornuel et Zhu Yingchun
à la Librairie Avant-garde

Dimanche 25 mai 2014




Le 25 mai 2014, l’Alliance française de Nanjing a accueilli Pierre Cornuel, peintre, illustrateur et auteur français et Zhu Yingchun, directeur artistique et designer pour nous présenter un dialgue artistique dans la Librairie Avant-garde à Nanjing. Cet événement marque le démarrage du projet Artiste de Nanjing de notre Alliance.




Espace de diffusion et de promotion de la langue, de la culture et de la pensée françaises, l’Alliance française de Nanjing est également un lieu d’accueil, de soutien et de valorisation des talents locaux.



A l’intérieur de notre programmation, le label Artiste de Nanjing signale les événements qui ont vocation à mettre en dialogue des créateurs et artistes chinois et français, qu’ils soient photographes, calligraphes, écrivains, peintres, musiciens, etc.


L’Alliance française de Nanjing est ainsi un lieu de rencontres interculturelles, un carrefour d’échanges, une plateforme de partages entre la Chine et la France.





Histoire centenaire

Réseau international

Accréditation officielle

Centre linguistique et culturel français
Copyright © 2015-2020 Alliance Française de Nanjing Numéro d'enregistrement ICP : SU ICP 09032915